TEST – BlackShark 2 – Android et le jeu-vidéo : L’excellence ?

Design & Ergonomie
9
Écran
10
Performances <3
10
Audio
8
Photos
8
Autonomie
9
Si vous jouez énormément sur téléphone, alors ce BlackShark 2 est fait pour vous. Si vous voulez également prendre des photos avec, il est également pour vous. Enfin bref, il est pour tout le monde. Sauf si vous aimez pas le vert et le RGB 🙂

Nous avons pu tester le BlackShark 2, un téléphone proposé, pour la version que nous avons testé, à 549€ sur le site officiel de BlackShark.

Bon allez, trêve d’explications, on y va pour le test !

Design & ergonomie

J’ai bien l’impression que l’on s’inspire un peu chez Razer au niveau du design… Déjà rien que le nom nous rappelle le Razer BlackShark (le test de chez Les Numériques, c’est par ici), mais en plus le côté “tout vert” continue de nous le rappeler.

Bref ! On a un téléphone qui est quasi tout en métal, avec un rappel de la couleur verte tout le temps. Le design me fait vraiment penser aux produits “gamers” que l’on peut retrouver sur le marché, et je pense que c’était le but. Nous retrouvons deux capteurs photos (un grand angle, ainsi qu’un autre de 50mm, qui sert pour les photos portraits). On y reviendra après.

Au niveau des connectiques, on a uniquement de l’USB-C. Pas de jack, on est obligé d’utiliser l’adaptateur Jack –> USB-C pour brancher nos écouteurs.Concernant l’écran, BlackShark a fait le choix de ne pas mettre d’encoche, et c’est tout à leur honneur, car sinon on aurait une perte de place par rapport à l’écran lorsque l’on doit afficher des jeux (on aurait une bande noire, par exemple).

Le capteur d’empreintes est situé sous l’écran, et malheureusement il y a quelques ratés. Mais en même temps, c’est le début de la technologie, on va pas trop s’en plaindre.

Autre point : Ce téléphone est RGB. Oui, vous avez bien lu, RGB. Sur les côtés, le téléphone a deux bandes de LEDs qui s’allument, et le logo BlackShark s’allume à l’arrière du téléphone.

Au niveau de l’épaisseur, sans la coque c’est assez fin, mais lorsque l’on met la coque pour pouvoir mettre les manettes, ça devient vraiment épais, et moins agréable au toucher.

 Écran

Au niveau de l’écran, on a un très bon AMOLED de 6.39 pouces, qui est en HDR ! Les couleurs claquent vraiment, en jeu on a une excellente immersion. Il y a également dans le téléphone un système de conversion SDR vers HDR en temps-réel, c’est magnifique.

Comme je l’ai dit précédemment, il n’y a aucune encoche, ou aucun trou. Là, on a juste l’écran, et ça fait du bien d’en voir un tout simple, sans rien.

L’écran tactile est lui aussi excellent. Il n’y a quasiment aucun temps de réponse, et est très agréable à utiliser.

Performances

Là, on entre dans le vif du sujet, et dans ce qui m’a le plus étonné : Les performances.

Équipé d’un Snapdragon 855, le BlackShark 2 est une prouesse au niveau des performances. Même les jeux les plus gourmands tournent à la perfection, le tout sous Android 9.0.

Des accessoires sont disponibles en option (à 90€…), afin de le transformer en une Switch. Vous avez deux manettes Bluetooth à mettre de chaque côté du téléphone. Mais attention : Vous êtes obligé de mettre la coque donné avec le téléphone pour utiliser les manettes.Vous avez une manette équipée d’un joystick et de flèches directionnelles, ainsi qu’une manette avec un Pad (on peut contrôler le curseur d’Android avec) et des touches A-B-X-Y.

Toujours pour le jeu vidéo, un mode spécial a été créé pour améliorer les performances, ainsi que l’expérience utilisateur : le mode SharkSpace. Il vous permet, lorsque vous le lancez en coulissant un bouton sur le côté du téléphone, de nettoyer le cache, de vider la RAM, et ensuite de lancer votre jeu.

Lorsque vous serez en jeu, vous pourrez demander à SharkSpace de changer les performances, de consommer moins sur le CPU ou le GPU, de changer le mode de l’écran, de changer les paramètres audio, etc…

 

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez également acheter un câble USB-C –> HDMI ainsi qu’un dock pour mettre les deux manettes côte à côte. Vous pourrez ainsi jouer sur votre téléviseur. Tout a été pensé comme une Nintendo Switch, finalement.

Audio

Le son de ce téléphone est excellent lui aussi. Il est équipé de deux haut-parleurs en stéréo, ce qui vous immerge dans le jeu. Malheureusement, ça manque un peu de puissance, et quand on pousse sur le volume, c’est un peu criard.

Au niveau de la prise casque, tout passe par l’USB-C. Malheureusement, on n’a pas d’accessoires nous permettant de recharger et d’écouter par le casque. Heureusement pour nous, l’autonomie de ce téléphone et sa vitesse de charge sont excellents. On y reviendra juste après la partie photo.

Photo

La partie photo est assez sympathique, avec un capteur grand angle, et un autre capteur 50mm (ce qui est surprenant, aux premiers abords).

Les photos sont bonnes, même en mode portrait. Parlons-en, de ce mode. Il vient activer le capteur de 50mm, ce qui fait que nous pouvons prendre des photos d’assez loin.

Mode portrait

Pour vous donner un ordre d’idée, voici une photo assez déconcertante de moi-même. Elle a été prise à 1 mètre de distance, voilà le travail.L’effet bokeh est un poil trop exagéré, mais le résultat reste très correct. On notera le détourage des cheveux qui est très bien foutu.

Maintenant, si je prends une photo de mon chat dans l’obscurité, et toujours en mode portrait, ça donne ça.

Contrairement à d’autres téléphones, le traitement appliqué pour celui-ci est assez propre. Dans l’obscurité, le téléphone ne va pas chercher à augmenter absolument la luminosité, mais va se contenter d’avoir un noir assez profond. Il n’y a donc pas beaucoup de grain, très peu de lissage au niveau de l’image, c’est propre.

Photo tout à fait normale.

Bon, maintenant que l’on a joué avec le capteur photo 50mm, il faut jouer avec le capteur photo grand-angle.

Voici une photo prise dans un lieu éclairé avec très peu d’éclairage naturel, mais beaucoup d’éclairage artificiel.

Malgré la présence assez forte de plusieurs marques, je vous assure qu’il n’y a aucun placement produit 😉

Comme vous le voyez, c’est propre, on a même une ouverture de lumière assez grande, vu qu’on a une mise au point qui est extrêmement visible.

Autonomie

L’autonomie fait partie des excellents points de ce smartphone. Équipé d’une batterie de 4000mAh, ce téléphone saura tenir la journée sans difficultés, mais il ne tiendra pas deux journées consécutives.

Au niveau de la recharge, c’est ultra-rapide. La durée de recharge annoncée, c’est “30 minutes, 60% de batterie”. Je vous le confirme, c’est très rapide.

Articles récents

TEST – Tritton Kunai Pro : Le bon compromis ?

Aujourd'hui nous allons tester un casque/micro de chez Tritton, c'est le Kunai Pro. Il est proposé à un prix de 59.99€, nous allons donc...

TEST – Samsung Galaxy Buds

Les Galaxy Buds sont la nouvelle génération d’écouteur sans fil du constructeur sud-coréen. Proposé autour des 150€, Samsung va peut-être avoir un peu de...

TEST – PNJ G6+

Nous avons testé le Gimbal FeiyuTech G6 plus, vendu en France par PNJ qui est spécialisé dans le matériel vidéo et dans les drones....

TEST – Tritton ARK 200

Nous avons testé l’ARK 200, c’est le nouveau casque sans fil de chez Tritton. Proposé à un tarif inférieur à 100€, est-ce un nouveau...

TEST – Nacon manette sans fil Asymétrique : Tout est dans le nom ?

On a reçu la manette sans fil Asymétrique (oui, c'est son nom) de chez Nacon, qui est vendue à 69€95 sur LDLC. Elle a...

TEST – MSI Infinite A 8RC-261FR

Aujourd'hui, on va parler d'un PC qui fait partie des anciennes gammes produites par MSI. Pourquoi, me demanderez-vous ? C'est avant tout pour des...
Télio TORTAY
Télio TORTAYhttps://highplay.fr
Je suis passionné de jeux-vidéo et de nouvelles technologies. Je suis également animateur sur Dynamyk FM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Entez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.