TEST – Steelseries Rival 650 : Une souris sans les problèmes du sans-fil

Design
9
Prise en main et utilisation
9
Logiciel
10
Pour 130€, on a une souris premium, et ultra-qualitative. Le logiciel est super bien foutu, et la souris se prend bien en main. Le seul petit point négatif, c'est qu'ils étaient à deux doigts de faire une souris ambidextre, et qu'il n'ont pas fait l'effort de le faire.

Vendue à 129,99€ sur le site officiel de Steelseries, la Rival 650 est une souris destinée au monde de l’eSport. Elle est passée chez nous pour se faire torturer…

Design

La Rival 650 est, comme quasiment toutes les souris gaming, est RGB. Elle s’adresse aux droitiers, et n’a que très peu de boutons : trois qui tombent sous le pouce, et un qui tombe entre l’index et le majeur.

Lors de la prise en main, la sensation est agréable, on a une vraie souris, imposante, et surtout reposante.

Cette sensation peut venir se renforcer grâce aux 8 poids de 4 grammes chacun (soit 32 grammes en tout). C’est d’ailleurs l’une des particularités de cette souris : On peut mettre le nombre de poids que l’on veut, et en mettre plus d’un côté que de l’autre si on le souhaite.

La construction est ultra-sérieuse (à 130€, on en attendait pas moins), on a pas une impression de plastique dégueulasse. Tout est parfait sur ce point.

Prise en main & utilisation

La prise en main se fait avec un petits temps d’adaptation, on est un peu crispé dessus au début. En jeu, la souris est ultra-réactive. Le sans-fil est parfait, il n’y a aucun lag, et la portée est très bonne ! Je fus extrêmement surpris. Le capteur est d’excellente qualité, la souris reproduit bien les actions (désolé les mauvais joueurs ¯\_(ツ)_/¯ ), il n’y a aucun lag même si on essaie de la pousser au bout. Le logiciel nous permet de choisir le nombre de DPI, et de choisir la couleur de chaque partie de la souris.

Logiciel

On retrouve, comme d’habitude chez SteelSeries, le logiciel Engine qui nous permet de régler tous les paramètres de la souris, comme son nombre de DPI, sa distance de déclenchement avec le tapis de souris (ou le bureau). Il est également possible de gérer toutes les touches macro de la souris. On peut également activer l’intégration à des logiciels/des jeux, pour avoir des effets de couleur.

Petite fonctionnalité forte intéressante, surtout pour les graphistes : On peut choisir d’avoir un tracé ultra-droit, ce qui fait que j’ai pu faire un carré parfait dans Paint 😎

Articles récents

Shadow et l’opérateur Proximus annoncent un partenariat

Shadow et Proximus annoncent la signature d’un partenariat d’envergure sur le Cloud Gaming. Shadow, l’ordinateur haut de gamme dématérialisé dans le Cloud, sera intégré...

TEST – RAT8+ : La plus polyvalente des souris ?

La RAT8+ est la souris capable de s’adapter à toutes les mains, après avoir testé il y a quelque temps déjà la RAT4+, c’est...

TEST – SWIFT 7, le roi des ultrabooks ?

Le Swift 7 d’Acer est le roi des Ultrabooks, en plus de ne mesurer que 9 mm d’épaisseur il embarque son lot de bonnes...

TEST – Trust Gaming GXT 455 TORUS : Un casque abordable

Aujourd'hui nous allons tester le GXT 455 TORUS, de manière à continuer notre petit tour des produits de chez Trust Gaming. Il s'agit d'un...

TUTO – Revenir sur Unity sous Ubuntu 17.10 et +

Bienvenue sur ce premier article de la partie tutos ! Pour vous la présenter rapidement, il s'agira d'une partie consacrée à Linux et à...

TEST – Trust Gaming GXT 165 Celox : Une souris avec poids ajustable

Vous le savez, on essaie de vous tester le maximum de produits de chez Trust Gaming. Aujourd'hui, on s'attaque à la GXT 165 Celox,...
Télio TORTAY
Télio TORTAYhttps://highplay.fr
Je suis passionné de jeux-vidéo et de nouvelles technologies. Je suis également animateur sur Dynamyk FM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Entez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.